Bienvenue sur la boutique en ligne Action Bricolage !

Loading...

0

Il n'y a aucun produit dans votre panier.

 
+ 33 (0)4 67 06 03 21

L'histoire de La Carrelette®

samedi 14 octobre 2017 02:40:16 Europe/Paris

L'Histoire de la carrelette®

 

La Carrelette®, une marque déposée devenue une référence pour tous !

Vous avez probablement déjà appelé un coupe-carreaux une Carrelette® ou entendu quelqu’un le faire, mais connaissez-vous vraiment l’origine de ce « nom » ? Bien que le nom « La Carrelette® » soit aujourd’hui utilisé dans le langage courant pour désigner n’importe quel coupe-carrelage, il a une origine bien précise. Dans les années 70, PRCI a commercialisé un coupe-carrelage manuel appelé La Carrelette® et a déposé le nom en tant que marque.

Le fabricant d’outillage pour la pose du carrelage et de la plomberie était alors loin de se douter de l’engouement que sa Carrelette® provoquerait. Très vite, la marque a été utilisée dans le milieu professionnel pour désigner non seulement la véritable Carrelette®, mais aussi tous les coupes-carreaux en général. Depuis, « La Carrelette® » est devenue une référence dans le milieu des professionnels du carrelage et des bricoleurs. 

Cette précision faite, avez-vous une idée de l'origine du coupe-carrelage manuel moderne ? 

 

Avant l’apparition des coupe-carreaux, il y avait quoi ?

Le coupe-carreaux manuel n’apparait qu’à l’époque moderne (vers 1900). Mais avant, on coupait déjà des blocs de pierre et des carreaux. À l’époque des pharaons, on utilisait des massues en bois et des outils en cuivre et en bronze pour tailler les pierres utilisées dans la construction des pyramides. Par la suite, on voit apparaitre les ciseaux, utilisés conjointement avec une cale de fer pour faciliter la découpe.

À l’époque gréco-romaine, on utilisait les scies pour couper les tesselles (cube de pierre, émaux, verre galet, marbre…), élément indispensable dans la fabrication des mosaïques. On peut se faire une idée assez claire des moyens utilisés pour travailler la pierre à partir de poèmes, de dessins sur des sarcophages et surtout à partir de restes de pierres. Ce sont précisément ces restes qui ont permis de savoir que la scie utilisée pour couper les pierres à cette époque était une simple scie de charpentier.

 

L’apparition des coupe-carreaux à l’époque moderne

L’époque moderne voit l’apparition de nombreuses machines destinées à couper les pierres et les carreaux. Par exemple, la machine hydraulique de LC Strum (1718), inventée pour faciliter la coupe des pierres. En 1883, on assiste à la construction d'une coupeuse, le modèle de scie de Scwherin. On verra plus tard qu’elle se rapprochait des modèles de coupeuse de l’antiquité.

En 1951, le coupe-carreaux (coupeuse de céramique ou coupe-carrelage) est enfin inventé. Ses inventeurs sont les frères Boada qui sont originaires de la ville de Rubi en Espagne. Cette coupeuse a été créée pour faciliter le travail des professionnels du bâtiment lorsqu’ils travaillent sur les mosaïques hydrauliques. Le coupe-carreaux des frères Boada est particulièrement populaire en raison de son efficacité et de sa facilité d’utilisation : un traçage en ligne droite et un coup sec suffisent pour couper le carreau.

 

Les coupes-carreaux et La Carrelette® aujourd'hui

Après le modèle des frères Boada, les coupeuses connaissent de nombreuses évolutions. Elles sont imposées par l’évolution du carrelage : dimensions, rigidité, épaisseurs…  et pour le confort de ses utilisateurs. On voit alors apparaitre des modèles plus maniables et plus performants.

Aujourd’hui, les Carrelettes® de PRCI ont bien évolué et sont même devenues des produits brevetés pour leurs innovations. La poignée ergonomique de La Carrelette® Exclusive pour une position naturelle du poignet et les tracés visibles grâce à son manche ajouré ou encore La Carrelette® spéciale mosaïque sont des produits uniques qui allient confort et performance.

 

Post Comments

Envoyer commentaire




* Champs obligatoires